Sur le Jet (Chatillon de Michaille) - 1.182 m

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/8

Le Jet, Sur le Jet

(Jay / Get Geai)

 

 

Il y a encore cinquante ans, deux fermes se situaient au lieu dit "Sur le Jet" au pied du Chapeau du Curé, au sud de la Croix Jean-Jacques et du Catray et un peu après le Pré Légon en direction de Retord.

 

Aujourd'hui, une des deux a été très bien restaurée, l'autre était à l'est, un peu en dessus en altitude (voir carte et photo ancienne ci-dessous), elle ne représente plus que quelques pierres dans la forêt, qui était l'emplacement ou on cultivait alors de l'orge.

 

L'évolution forestière a profondément impacté le site de Cuvéry...

 

Plus bas, existait également une autre ferme dont il ne reste que quelques pierres, elle s'appelait le Jet d'en Bas, par opposition à celles du Jet d'en Haut.

 

 

 

 

Collection Claude BLANCHET

Ce site offre un panorama sur les Alpes et le Jura et de très belles perspectives sur la Haute Savoie et la Suisse...

Au fil du temps, le nom du lieu-dit a évolué, le "Sur le Jet" usuel qui s'écrit encore "Sur le Jay" sur les cartes d'état-major et orthographié ainsi en 1907 dans le dictionnaire topographique du département de l'Ain de POMMEROL, s'écrivait "Sur le Get" sur les cartes de Cassini et s'écrit également "Sur le Geai".

 

Henry SUTTER nous apporte des éléments intéressants:

 

Pâturage de montagne où le bétail s´étend pour se reposer, et habitations qui s´y trouvent. Vient du:

 

-  bas latin gistum, « gîte »

 

- latin jacita, « couché, gisant, en parlant du bétail au pâturage », féminin de jacitus, participe passé de jacere, « être étendu, être couché, être gisant ».

 

- français gîte, « lieu où l´on demeure, où l´on couche ordinairement ou temporairement », et vieux français gite, ancien participe passé de gésir, mot régional des Alpes et du Jura gite, « pâturage de montagne » [Pégorier]

 

- patois giet, gita, « habitation d´alpage, gîte de montagne », mot régional savoyard giettaz, « gîte d´alpage » [Pégorier] :

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoG0.html#gets

 

 

Le document ci-dessous nous donne un autre éclairage et permet de mieux comprendre ces changements orthographiques.

 

Ici a vécu...

Famille FAVRE "Boury"

(originaire d'HOTONNES: Guillermin FAVRE, Etienne et Benoite FAVRE mariés en 1612 à Hotonnes)

- Joseph Marie FAVRE

 

Famille PERRET

- Joséphine PERRET: 10 enfants dont

Marie Françoise Mathilde FAVRE PERRET mariée avec Jean TESSIEUX

 

 

Cette photo panoramique, qui a servi à mettre en scène celle du dessus, a été prise sur le chemin qui mène à la ferme (sens nord-sud) et déporte les parties gauche et droite du chemin qui, dans la réalité, est bien rectiligne.

Pour un Retord Propre ².gif