work in progress.gif
work in progress.gif

work in progress.gif
work in progress.gif

1/1

Le Molard (Brénod) - ? m

Le Molard

 

 

La ferme du Molard est située au nord ouest de Brénod

 

Elle a servi temporairement de PC départemental des Maquis de l'Ain après que celui-ci ait "quitté" la ferme du FORT. Le 6 février, la vingtaine d'hommes dirigée par LAMBLOT (alias MAXIME) décroche pour rejoindre une Grange à LANTENAY, ensuite la ferme de MACHURIEUX pour arriver à la ferme de la MONTAGNE le 8 février ou ils subissent les feux nourris de 250 allemands du 10ème régiment de police SS TODT.

 

 

 

 

 

 

Grosse colline ou petite montagne arrondie, point élevé, aussi digue, levée. Mot régional môle, « montagne de forme arrondie » [Pégorier]. Ancien français mole, « masse » ou « dent molaire », latin moles, « amas, tas » :

 

 

 

 

Pendant la dernière guerre mondiale: 

 

les fermes sont perquisitionnées : les Allemands traquent les maquis qui ont heureusement évacués les lieux. Les fermes du Molard, du Pré Guy, du Fort et deux fermes de Pré de Joux seront incendiées. Ces dernières le seront à l’aide de bombes incendiaires depuis un avion. Les Allemands projetaient aussi d’utiliser un canon pour viser les fermes. Dans l’après midi du 6 février 1944, mon arrière grand père et son cheval ont été réquisitionnés par les Allemands pour mettre en position un canon dans un champ enneigé afin de tirer sur les positions des maquisards. En effet du fait des dénonciations, les Allemands connaissent parfaitement leurs cibles. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce point. La rafle n’a pas été faite qu’au village, les Allemands sont aussi allés dans les fermes. La ferme du Cernay marquée d’une croix rouge sur les cartes des Allemands a subi ce sort. Mon arrière-arrière grand-mère et ses deux fils sont placés les mains sur la tête dans la cour sous la neige pendant la fouille de la ferme et le pillage de certains biens. Malgré l’arrestation de ses deux fils et leur départ, mon arrière-arrière grand-mère aura tout de même le courage de se plaindre à l’officier en charge de la fouille pour se faire restituer les bijoux dérobés par un soldat durant « le contrôle »… Elle se retrouve alors seule, dans une ferme isolée avec de nombreux animaux à s’occuper.

 

http://catholique-belley-ars.cef.fr/IMG/pdf/histoire_militaireBrenod.pdf

 

Pour un Retord Propre ².gif