Tumet (Le) ² (2).jpg
Tumet (Le) ² (2).jpg

Tumet (Le) ² (3).JPG
Tumet (Le) ² (3).JPG

TUMET (0).jpg
TUMET (0).jpg

Tumet (Le) ² (2).jpg
Tumet (Le) ² (2).jpg

1/21

Le Tumet

(ou Tumay, Tumex, Thumex, Thumey)

 

 

Cette ferme, qui se dénommait également " Le Tumet devant " est située (A1au pied du Crêt du Nû sur le tracé de la GTJ, plus au nord on retrouve la ferme de la Charnay et, sur l'ouest, la Grange à Lucien.

 

Cette dernière a été construite sur les ruines de l'ancienne ferme du Grand Tumet

 

Au nord-ouest de la combe, légèrement en hauteur, se trouve la Grange du Petit Tumet qui a été le PC du Colonel Girousse (Chabot) pendant la dernière guerre.

 

Ces "3 Tumet" se situaient sur trois communes différentes dont le point d'intersection était alors une borne de Savoie appelée aussi "pierre croisée" ou "croix de Savoie" dite la Borne du Tumet, on peut encore l'apercevoir qui penche de plus en plus au pied de quelques fayards.

 

 

 

 

Ici a vécu...

 

Famille MOYNE

 

- Jean Baptiste MOYNE marié à Claudine BERNE

- Antoinette MOYNE

 

 

Famille BERNE

 

- Jean Théophile BERNE né vers 1851 marié à Rosalie née vers 1849

- Joanny BERNE né vers 1878

- Jules BERNE né vers 1881

- Jean Pierre BERNE né vers 1883

- Lucien BERNE né vers 1888

- Lucie BERNE née vers 1891

 

 

https://gw.geneanet.org/faust3

https://gw.geneanet.org/mfenayon

 

- Marguerite VIVIAND

 

 

 

Famille DURTSCHI

 

Allez sur le site de cousain.fr

Pour la "petite histoire" à l'été 2015, une vache tombée dans un gouffre à proximité de la ferme, voici en images son treuillage avec le concours du groupe spéléo d'Hauteville-Lompnes.

 

Cette ferme a longtemps été exploitée par la famille MOYNE puis par des fermiers non propriétaires, notamment la famille BERNE.

 

Plus tard, elle a appartenu à une famille suisse installée à Crozet dans le pays de Gex, la famille DURTSCHI, originaire de Spiez dans le canton de Berne.

Des photos qui racontent tellement de choses.. On voit qui était le patron, le vacher avec son botte-cul attaché à la taille... la vie était rude, le travail dur mais ils n'avaient pas l'air malheureux.. Et puis le panorama qu'ils avaient devant les yeux devait suffire à leur bonheur. Friedrich Dürtschi, à gauche sur la photo était fier de "sa montagne" comme il l'appelait.

Contrairement à ce qu'il est écrit sur cette carte, il ne s'agit pas du Domaine d'Arey à côté de Crozet, mais de la ferme d'estive pour les troupeaux du domaine.

Le Tumet avec Durtschi Fils.jpg
Le Tumet avec Durtschi Fils.jpg

Des photos qui racontent tellement de choses.. On voit qui était le patron, le vacher avec son botte-cul attaché à la taille... la vie était rude, le travail dur mais ils n'avaient pas l'air malheureux.. Et puis le panorama qu'ils avaient devant les yeux devait suffire à leur bonheur. Friedrich Dürtschi, à gauche sur la photo était fier de "sa montagne" comme il l'appelait.

1/5

 

A l'est de la ferme, on peut contempler en toutes saisons un magnifique panorama sur toutes les Alpes et le Mont Blanc... 

Plus au sud, il ne reste plus grand chose des quatre fermes:  les Charmettes, Labauche et les deux Taillis sur le chemin qui menait à Hotonnes.

 

Un autre chemin (en pointillés bleus) conduisait directement de la ferme, contournait le Mollard du Thumet, traversait le Bois du Mierle et le Grand Plat puis rejoignait la ferme de Labauche et ensuite une des deux fermes des Taillis.

 

 

 

 

Dans les années 1970, à la disparition de Frédéric DURTSCHI, l'exploitation traditionnelle de la ferme a cessé, elle ensuite été gérée en pâturage collectif par la SICA d'élevage Ambronay Retord.

 

en savoir plus sur les bornes de Savoie

 

Outre la production de lait, la ferme fabriquait son propre "gruyère" et l'ensemble de l'exploitation était particulièrement rationnelle. Une grande porcherie permettait également de valoriser les déchets issus de la fabrication de fromages. Une anecdote: les tôles de la porcherie avaient été "utilisées" pour couvrir le "camp" du Gros Turc pendant la dernière guerre.

La grange au sud

L'intérieur de la grange

Ecuries

Mangeoires
Mangeoires

La porcherie

Intérieur de la porcherie

Four et cheminée avec une potence pour faire cuire le lait

Presse pour les meules ?

Escalier qui mène aux chambres

Quand à l'origine du nom, il viendrait de Thymier ou sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia), nom local timier, nom patois temala, temé.

http://henrysuter.ch/glossaires/topoT0.html#tumet

Pour un Retord Propre ².gif