ALBARETAZ (2).jpg
ALBARETAZ (2).jpg

press to zoom
ALBARETAZ.jpg
ALBARETAZ.jpg

press to zoom
ALBARETAZ (2).jpg
ALBARETAZ (2).jpg

press to zoom
1/2

Arbarétaz (Hotonnes) - 1.080 m

L'Arbaretaz

(Albaretaz, Arbaréta, Larbaretaz)

 

 

C'est en 1682 que l'on relève la première mention d'une ferme appartenant à François CHARVET ALAVOZ. On pense qu'il s'agissait de l'Albarétaz mais il est aussi possible qu'il s'agisse de la Bobille. Il semble que les deux lieux-dits n'étaient pas encore bien différenciés.

 

Voici des cartes qui permettront de mieux vous rendre compte de la proximité de ces deux lieux et sur une carte de Cassini (dans le rond ci-dessous) de l'absence de référence à l'Albarétaz!

Ici a vécu...

 

 Famille BERNE 

 

- Alphonse BERNE

 

 Famille PERRET 

 

- Anthelme PERRET 1737/1813 (parents: Romain PERRET, Marie Anne FAVRE)

 

- Pierre Romain PERRET

 

- Honoré PERRET (père: Pierre Romain PERRET 1777-1831), mère: Marie Josephe MORTBONTEMPS 1782-?, frères/soeurs: Claude François PERRET 1809-1809, Jean Louis PERRET 1810-?, Anthelme PERRET 1805-1871,

 

marié à Marie Josephte BAILLY 1806-1881)) né le 18 février 1812 (Hotonnes), décédé le 18 février 1891 (Hotonnes),

 

marié le 28 février 1843 (Le Grand Abergement) avec Marie NICOD  (père: Pierre NICOD 1785-1850, mère: Marie Antoinette GUDIN 1782-1817) née le 1 janvier 1814 (Le Grand Abergement), décédée le 4 avril 1876 (Hotonnes)

 

- Joséphine PERRET née le 25 juillet 1844 (Hotonnes) , mariée en 1873 à Claude François VUAILLAT né le 11 janvier 1846, décédée le 28 janvier 1900 (Hotonnes). Il a reconnu les trois enfants (enfants naturels) qu'elle avait déjà.

 

- Marie Philomène PERRET née le 7 juillet 1847 (Hotonnes)

- Pierre Camille PERRET né en 1849

- Julien Anthelme PERRET né en 1851

 

- Marie Alphonse VUILLAT né le 20 février 1965 à Hotonnes

 

http://gw.geneanet.org/meme01s

 

Allez sur le site de cousain.fr

La ferme de l'Arbarétaz se situe aux nord des Plans d'Hotonnes à l'ouest des Pelaz entre la Tour au nord et Chez Berne au sud.

 

Cette ferme, avec la réserve formulée ci-dessus, eut comme premier grangier, à la fin du XVIIème, Marius BRUNET dit MONTILLET, et ensuite, au début du XVIIIème, Jean Claude ANCIAN.

 

La ferme parait même avoir disparue vers 1720. En 1793, elle est reconstruite et habitée par Anthelme PERRET, fils de Romain du Doux, elle passe ensuite à Pierre Romain, fils d'Anthelme.

 

Plus tard des VUAILLAT l'ont occupée.

Origine du nom:

 

Lieux où poussent des arbres à écorce blanche, par exemple des saules blancs (Salix alba), des peupliers blancs (Populus alba) ou des trembles (Populus tremula), du vieux français albère, ancien français abel, aubeau, aubel, aubeil, aubiel, « peuplier blanc », bas latin albarus, « tremble, peuplier blanc »

 

Noms collectifs : ancien français aubarede, aubaree, auberade, auberaie, auberaye, auberee, auberet, aubergire, auberoi, auberoie, auberoy, auberoye, aubraie, aubroie, « lieu planté de peupliers blancs », du bas latin albareta, « lieu planté d´aubiers ; lieu planté d´arbres »,

 

Pour Jaccard, ces noms pourraient venir du bas latin arborea, arboretum, « lieu planté d´arbres, verger » 

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoA2.html#arbaretaz

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoA2.html#arbalete

Pour un Retord Propre ².gif