46°06'57.7"N 5°39'39.7"E

46.116022, 5.661025

Les Grandes Frasses (Le Grand Abergement) - 1.020 m

Les Grandes Frasses

 

 

Cette ferme se situe tout au nord de la commune du Grand Abergement au dessus des différentes fermes du Content en allant sur les Granges du Poizat.

 

L'origine du nom vient de Frêne (Fraxinus excelsior), arbre forestier de la famille des Oléacées, à feuilles composées, dont le bois clair et fibreux est très utilisé en menuiserie, du latin fraxinus, « frêne », qui serait un diminutif d´un plus ancien fraxus, avec le dérivé fraxia, et l´adjectif latin fraxineus, « de frêne ».

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoF1.html#frasses

 

C'est probablement la raison pour laquelle ce lieu, parmi beaucoup d'autres, a donné "naissance" à toutes les déclinaisons possibles de "Frasses".

 

Nous avons repris, avec l'aide des plans napoléoniens,  toutes les fermes existant du sud du Poizat au nord du Grand Abergement, ainsi, nous avons du sud au nord:

 

Les Grandes Frasses

Chez Butavand

 

et plus à l'ouest:

 

La Grange Contard 

La Barbaz,

 

et encore plus à l'ouest,

 

Les Frasses... qui a été rebaptisée

 

et qui invite à rejoindre le Golet du même nom, golet qui mène jusqu'au Neyrolles, au lieu dit "Sous la Frasse" pour rejoindre une autre ferme, qui se situe sur la commune des Neyrolles avec une orthographe un peu différente:

 

Les Fraces

2015 07 00 Les Grandes Frasses (2) s.jpg
2015 07 00 Les Grandes Frasses (2) s.jpg

Belle mise en valeur de la ferme

press to zoom
FRASSES (Grandes) (7).jpg
FRASSES (Grandes) (7).jpg

press to zoom
FRASSES (Grandes).jpg
FRASSES (Grandes).jpg

press to zoom
2015 07 00 Les Grandes Frasses (2) s.jpg
2015 07 00 Les Grandes Frasses (2) s.jpg

Belle mise en valeur de la ferme

press to zoom
1/13

46.116022, 5.661025

Une ferme anachronique ?

 

Cette ferme présente un certain anachronisme du aux apports ornementaux, faits par Monsieur Albert NIOGRET semble-t-il... Il a en effet rassemblé en ce lieu différents objets hétéroclites en pierre de différentes origines qui ont été intégrés au corps de la ferme même. Certains évoquent même des pierres venant de la Chartreuse de Meyriat... 

 

Il semble également qu'il y ait une chapelle à l'intérieur du corps du bâtiment.

FRASSES (Grandes) (17).jpg
FRASSES (Grandes) (16).jpg
FRASSES (Grandes) (15).jpg
FRASSES (Grandes) (14).jpg

 Deux monarques marocains en visite à la Frasse

 

A l'été 1931, la ferme des Grandes Frasses a reçu une délégation marocaine à lire ici...

 

 

 

 

Dernière étape avant Meyriat ?

 

Certains évoquent le rôle des Grandes Frasses comme une étape hospitalière pour rejoindre l'Abbaye de Meyriat... C'est effectivement un lieu de passage incontournable d'est en ouest.

 

 

L'hôpital de Nantua a pu voir le jour grâce à un de ses anciens propriétaires ?

 

En effet, c'est grâce à un de ses anciens propriétaires, Monsieur (François Camille ?) DUTARTRE que l'Hôpital de Nantua (voir historique) a pu être érigé à l'endroit actuel. Delphine ARENE rapporte dans un opuscule sur Mère DONATILLE l'expédition conduite de NANTUA pour rejoindre le RETORD dont vous trouverez les extraits ci-dessous... 

 

 

Au printemps 2015, une des cheminées a été endommagée par la neige, depuis d'importants travaux de rénovation et de mise en valeur de cette ferme ont eu lieu, voir photos de nuit ci-dessus...

 

Aujourd'hui c'est un parcours intéressant à pied, à raquettes ou à skis... 

Ces quelques pierres, les styles disparates ne nous ont toujours pas révélé leurs secrets...

 

Ici a vécu...

 Famille NIOGRET 

 

- Albert NIOGRET, marchand de biens, marié à une femme née NIOGRET (autre famille du même nom) du Petit Abergement enterrés tous les deux dans le domaine... (photo ci-dessous)

 

 Famille DUTARTRE / MONNET 

 

- Pierre Paul DUTARTRE, cultivateur à la Frasse né le 9 septembre 1809 au Grand Abergement, marié au Poizat le 21 octobre 1845 avec

 

- Julienne GUILLERMET, née le 8 novembre 1812 à Lalleyriat (père: Joseph GUILLERMET (1776-1845), mère: Marie MONNET (1774) témoin Jean Louis GUILLERMET (1803-1877) cultivateur à Lalleyriat) née en 1812, décédée en 19 août 1863.

Julienne avait été mariée précédemment avec Jean Louis ALLOMBERT MARECHAL (parents Jean Claude ALOMBERT MARECHAL et Modeste ASSUMEL)

 

- Joseph DUTARTRE né en 1846 (prêtre ?)

 

- François Camille DUTARTRE né en 1848, marié le 19 octobre 1875, au Poizat avec Marie-Alphonsine PILLARD 1851- (Parents : Claude-Joseph PILLARD & Marie-Césarine VUILLERMOZ †1858)  (témoin : Joseph DUTARTRE 1846- )

 

 

http://gw.geneanet.org/florette1

 

http://gw.geneanet.org/mtharin

 

 

 

 

En date du 25 septembre 2019, nous avons reçu ce message:

Sujet: Photos site

Message: Bonjour Auriez-vous la gentillesse de me contacter au sujet d'une des photos présente sur votre site SVP ?

Merci par avance

 

En date du 28 septembre 2019, nous avons répondu:

Bonjour,

Voilà qui est fait alors...

De quelle photo s'agit-il ?

Cordialement,

 

En date du 29 novembre 2019, nous avons reçu (et seulement deux mois plus tard) ce nouveau message:

Bonjour

Je reviens vers vous tardivement…

Je suis très embêté concernant la famille Niogret (Albert et Andrée) et surtout.

Je suis leur petit-fils et suis ‘choqué’ par le fait que vous publiez la photo de leur sépulture qui est située dans une enclave privée…je trouve cela très intrusif et ‘déplacé’ (sans tenter compte de certains mots

Vous avez publié cette photo sans accord des héritiers…je vous remercie donc de bien vouloir la retirer ainsi que tous les textes qui s’y rapportent.

Restant à votre disposition

Cordialement

 

La photo de cette tombe,  située au lieudit "Les Grandes Frasses" sur la commune du Haut Valromey, représente un élément patrimonial lié à l'histoire de ce lieu et des fermes de Retord. C'est dans cet esprit que la photo est sur notre site, qui, rappelons-le n'a aucun intérêt spécifique dans ses publications, si ce n'est de partager avec tous, les éléments qui contribuent à une plus large connaissance de notre beau pays. Notre interlocuteur joint au téléphone nous a fait savoir que cette sépulture se situait sur un endroit appartenant à sa famille et nous sommait, de façon comminatoire, de retirer cette photographie.

 

De plus, les derniers propos ci-dessus (en jaune) laissent  sous-entendre des "mots" et des "textes" contestables ?

 

Nous demandons donc à  notre interlocuteur de bien vouloir nous signifier sous 14 jours, par courriel ou à sa convenance, d'une part, le sens de ses propos ci-dessus et d'autre part, le bien fondé de sa demande.

 

L'image en cause est temporairement occultée d'ici cette date.

Pour un Retord Propre ².gif