Ma cabane au fond du jardin

 

Mais ce coin de paradis
Un jour ou l'autre sera détruit
Et je ne reverrai plus
Ses belles planches vermoulues

Elle sera l'objet de mon chagrin,
Ma cabane au fond du jardin
Et même si on la détruisait,
Je l'aimais, je l'aime, je l'aimerai

 

Paroles de Laurent GUERRA (un voisin "ventre jaune") d'après Francis CABREL 

Les cabanes au fond du jardin...

Vos informations ont bien été envoyées !

Pour un Retord Propre ².gif