Les Fermes de Retord vous invitent à participer à cette journée, les Chartreuses et Abbayes ont "structuré" l'ensemble de notre Plateau, il ne faut pas rater cet évènement ! 

Commémoration, du 9ème centenaire de la fondation     de la  Chartreuse de  Meyriat,

                

Le dimanche  12 juin 2016,

 

Sur le site des ruines, commune de VIEU d’Izenave

 

Après l’implantation des premiers chartreux  en 1084, et le départ de Bruno pour Rome et pour la Calabre, ce n’est qu’en 1115 qu’une nouvelle fondation verra le jour dans un massif du Jura méridional : la chartreuse de Portes.

 

L’année suivante, en 1116, ce sont quatre nouveaux établissements qui seront  fondés :

 

  • Les Ecouges, communes de Saint Gervais, La Rivière et Rencurel, en Isère,

  • Durbon, commune de Saint Julien en Beauchêne,  dans les Hautes Alpes,

  • Silve Bénite, commune du Pin, près du lac de Paladru., en Isère également.

  • Meyriat, commune de Vieu d’Izenave,, arrondissement de Nantua, Ain,

 

Une mise en réseau de ces anciens sites cartusiens a été proposée :

Les partenaires de cette opération sont :

 

  • Pour Meyriat, l’ONF, gestionnaire pour l’Etat propriétaire, et les mairies de Vieu d’Izenave, des autres communes de la Combe du Val, et celle de Brénod, l’Association « Au cœur de la Combe »,

 

  • Pour Durbon, la mairie de Saint Julien en Beauchêne, le  SIVU du Haut-Buëch, et le propriétaire, la C.A.F. des Bouches du Rhône,

 

  • Pour Les Ecouges : l’ONF de Grenoble, gestionnaire du site, propriété depuis 2003 du Conseil Départemental de l’Isère, classé en « Espace Naturel Sensible »

 

  • Pour Silve Bénite,  la communauté du Pays Voironnais, gestionnaire de la « Grange Dîmière », propriété de la communauté d’agglomérations du Pays Voironnais (label Pays d’Art et d’Histoire).

 

 

Description des sites:

 

Les quatre chartreuses ont en commun de subsister à l’état de ruines, recouvertes pour la plupart par la végétation, en partie dégagées lors de travaux de recherches archéologiques,  parfois protégées durablement comme aux Ecouges.

 

Quelques bâtiments  de l’enclos sont encore debout à Durbon et à Meyriat , d’autres subsistent dans les  Correries,  et autres dépendances, telle la grange dîmière de Silve-Bénite : cette chartreuse  conserve, à proximité des bâtiments anciens, un monastère rebâti au 18ème. Enfin, elles possèdent un environnement remarquable de moyenne montagne, avec des forêts, des surfaces vouées à l’agriculture, des aménagements hydrauliques, d’anciens bâtiments industriels,...

 

 Yves et Christine BRU

 

 

Trois sites ont d’ores et déjà fixé les dates des commémorations :

 

  • MEYRIAT, le 12 juin : programme ci-dessus

 

  • DURBON, le 9 juillet : présentation du site, et exposition préparée par la commune de Saint Julien en Beauchêne, et le SIVU du Haut-Buech, dans le bâtiment historique ouvert exceptionnellement par la CAF des Bouches du Rhône.

 

  • SILVE-BENITE, le 6 août : A la grange dîmière de la chartreuse, commune du Pin.

Pour un Retord Propre ².gif