CONAY.PNG
CONAY.PNG

press to zoom
CONAY.jpg
CONAY.jpg

press to zoom
CONAY (2).jpg
CONAY (2).jpg

press to zoom
CONAY.PNG
CONAY.PNG

press to zoom
1/8

La Conay (Vouvray - Chatillon de Michaille) - 1.220 m

La Conay

(La Connay, Lochonay)

 

 

Les premières indications de ce lieu remontent à 1433 puisque le creux de Lochonay est mentionné comme limite de la terre de Nantua de celles de Culle et Lompnes (soit le Valromey).

 

Il semble qu'une ferme seule ait été implantée à cet endroit, puis plus tard une petite maison attenante, mais il n'existe que peu de traces de l'ancienne ferme d'Alpage... juste quelques pierres au nord du refuge actuel (voir plan). 

 

Vous trouverez ici quelques photos anciennes de la ferme de La Conay avant guerre (39-45) de la ferme originelle, elle se situait au nord du bâtiment actuel et aurait été brûlée pendant la guerre, à la même période que celle de la Seiglière à quelques enjambées.

 

La maison qui correspond au refuge actuel est postérieure à la ferme (voir plan ci-dessous avec l'implantation de la ferme vers 1800 sur un fond de carte Google actuel).  Pendant la guerre, ladite maison aurait subi également l'assaut des flammes et aux dires des anciens, seule la table à l'intérieur aurait brûlé !

 

C'est vers 1931 que le bâtiment annexe (celui qui a ensuite échappé aux flammes) est devenu un refuge du CAF il a été renové en 1990. Il est en cours de rénovation actuellement et devrait être à nouveau disponible dans le courant de l'année 2020.

Ici a vécu...

 

 

Famille PILLARD

 

1896

 

- Marie Félicité BURDET 72 ans, née en 1824, veuve de François Marie PILLARD,né aux Bouchoux, fils de Jean Pillard et Josephte Mermet, décédé le 8 février 1876 à Vouvray  avec ses 7 de ses enfants:

 

- François Eugène né 29 avril 1848 au Grand Abergement

- Félix Victor né le 27 novembre 1849 à Brénod

- Auguste Marie, né le 8 avril 1852 à Brénod, décédé le 7 octobre 1930 à Cerdon

- Jean Marie Xavier, né le 1 novembre 1856 à Brénod, marié le 4 mai 1897 à Charix avec Marie Julie Lévrier d'Echallon, fille François Marie Lévrier et Marie Pauline Méjat

- Marie Frédéric, né le 12 mai 1859 à Vouvray,  né le 23 avril 1898 à Confort avec Louise Augustine Antoinette Romand

- Marie Jules François, né le 30 mars 1861 à Vouvray, marié le 28 avril 1898 à Charix avec Marie Louise Adèle Martin de Charix, fille de Louis Daniel Martin et Emilie Demont

- Marie Philomène, née le 4 octobre 1863 à Vouvray

 

Le couple a eu d'autres enfants:

 

- Marie Adélaïde Nadine, née le 13 novembre 1844 au Grand Abergement, mariée le 21 juin 1864 à Vouvray avec César Chapelut de Belleydoux, décédée le 23 juin 1866 à Lalleyriat

- Marie Césarine Clémentine, née le 25 septembre 1845 au Grand Abergement, mariée le 26 novembre 1867 à Vouvray avec François Casimir Augier du Grand Abergement, fils de Pierre Honoré Augier et Marie Claudine Gudin

- Marie Célestin Elie, né le 29 octobre 1846 au Grand Abergement, marié le 21 avril 1874 à Ochiaz avec Anthelmette Joséphine Blanc, fille de François César Blanc et Marie Favre

- Marie Françoise Victorine Emma, née 19 mars 1854 à Brénod, mariée le 10 février 1876 aux Neyrolles avec Louis Emmanuel Baret, fils de Claude Alexandre Baret et Marie Anne Thomasset

 

Famille ROZIO

 

1901

 

 

- Louis Rozio et Antoinette Jannin

 

 

 

Allez sur le site de cousain.fr

Voici l'emplacement de la ferme originelle, il reste encore quelques pierres, le panorama est magnifique, le Jura au nord-est puis, plein-est, les Alpes suisses et le Mont Blanc !

 

Après-guerre deux petites filles avec leurs parents ont passé deux été dans le refuge. À lire ci-dessous:

Lochonay est le nom initial de la Conay, dont l'origine, comme les deux fermes de Lochon et Sur Lochon, viendrait de:

 

Loc, Luc: du latin lucus, « bois sacré ; forêt, bois », issu du gaulois lucos, « taillis, clairière, bois sacré ». 

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoL1.html#loc

Initialement appelé « Refuge de Beauregard », il a repris son nom originel. Estampillé refuge « Jean Morgon », du nom de l'industriel bressan, fondateur des Acieries MORGON. Avant de diriger l’usine d’outils éponyme à Bourg, il fut directeur des carrières d’Hauteville. C'est également grâce à lui que nous devons l'érection de la Croix de Montlhéry au dessus de la Ferme de Retord.

 

Par beau temps, ce site offre un merveilleux point de vue sur les Alpes et le massif Mont Blanc. En effet, le refuge est très bien situé, au pied du Crêt de Beauregard, au sud de la Lavanche, à l'est de la Combe de Merlogne et au dessus de la Combe de la Charnay et des fermes qui la jalonent: la Liez, la Charnaz, Grange Charbois.

Pour un Retord Propre ².gif