Histoire de Retord 

 Les Conventions

 Fruitières 

 

 

 

 

Une convention fruitière est une convention entre différentes parties, en général des agriculteurs de proximité, pour permettre de régir le rôle des uns et des autres pour la fabrication de fromage et le nécessaire approvisionnement (régulier) en lait.

 

C'est une des façons de pouvoir mettre en commun, de "mutualiser" des ressources et des moyens, de pouvoir conserver la production laitière, de la valoriser  et bien sûr de la commercialiser...

 

Il y a eu bien d'autres organisations de ce type sur le plateau, citons, sans être exhaustif, la Fruitière dans la Combe de Léchaud, ou celle de Maconnod un peu plus bas, celle de La Manche et également celle de Mas Gollet, pour laquelle nous avons une autre forme de convention. 

 

La présente convention a été passée en 1855 pour un an et renouvelable par les frères ANCIAN (François et Aimé) de la Grange des Tours qui se chargeaient de mettre en oeuvre les moyens pour produire, à la Grange même, un fromage "façon Gex" (lire ici et là aussi) et de rémunérer les apporteurs de lait à un prix convenu. Un modèle économique très retordien !

 

Les autres sociétaires étant François CHARPY de Cocholier, Louis PERRET et François ULIET.

Pour un Retord Propre ².gif