La Combe de Léchaud

 

 

 

Elle s'étire du nord au sud, en parallèle à l'est de la Combe de Férirand, au sud de Colliard pour rejoindre la route qui va à Brénod au pied du Montoux vers la ferme de la Léchère.

 

 

Cette combe a la particularité, partagée avec le Combe de Férirand, d'avoir un éco-système hydrologique particulier. Celui-ci a été "exploité" par les Moines de l'Abbaye de Meyriat . L'Albarine qui irrigue toute la combe a permis une utilisation de ces ressources au travers de la houille blanche par les différents moulins qui, au nombre de 85, jalonaient tout son cours.

 

Cet ensemble permet de préserver une richesse écologique unique en Rhône-Alpes avec un ensemble de tourbières remarquables et de grande valeur biologique.

 

 

En effet, la Combe de Léchaud concentre une densité exceptionnelle de huit tourbières, avec en particulier quelques tourbières acides à sphaignes.

 

La grande valeur biologique de certaines a été identifiée lors de l’inventaire des tourbières de Rhône-Alpes.

 

Les tourbières de la Combe de Léchaud sont préservées et gérées en faveur de la biodiversité depuis 2004, en partenariat avec les propriétaires, les Communes et les usagers locaux.

 

Dans le cadre d’un premier plan de gestion, des actions de gestion ont été entreprises avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée & Corse, de la Région Rhône-Alpes et du Conseil général de l’Ain.

 

http://cs.cenrhonealpes.org/index.php/groupe-de-travail/16-article-groupe/77-suivi-combe-de-lechaud

 

A une altitude moyenne inférieure à 1000 mètres, les fermes (du nord au sud) s'étagent ainsi:

 

La Béroude La Tour La Grange Chanut La Grange Perrier Rougemont

 

L'Ouille La Fruitière Golet Ravaux L'Etanche 

 

Grange Berthet  Gruent Le Cernay, nous n'avons pas encore pu

 

localiser la ferme Morel

 

 

Nous avons rajouté, sans réelle appartenance avec la combe, la ferme de Colliard ainsi qu'une ferme en ruine isolée située au nord ouest avant le plateau de Chamoise:

La ferme des Monts d'Ain

 

 

Origine du nom:

 

Léchaud est un dérivé de La Cha avec agglutination de l´article. Le Mot régional lachat, ou mieux lacha, signifie « hauteur caillouteuse avec buissons ou herbe maigre » [Pégorier]

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoL0.html#lechaud

 

 

 

 

 

 

 

"Brénod 1747 : noyade Philippe MARTEL THOUMIANT Ce 14e fevrier 1747 a été trouvé noié sous les Moulins de Mr Dapremont en la combe de Léchaux , et le lendemain , après les formalités faites par le Sr Louis Crussy Commis Chatelain du Valromey , a été enterré dans le cimetière de Brenod Philippe Martel Toumiant âgé de soixante et onze ans . ont assisté au convois Jean Claude Toumiant et Joseph Jantet qui ont signé JF Savarin ptre V."

 

http://ramboz.guivier.pagesperso-orange.fr/mortAncetre.html

Pour un Retord Propre ².gif