COLLIARD.jpg
COLLIARD.jpg

COLLIARD porte.jpg
COLLIARD porte.jpg

COLLIARD.jpg
COLLIARD.jpg

1/2

Colliard (Les Neyrolles) - 979 m

Colliard

 

 

Colliard c'est une ferme située (voir cadastre) après le col du même nom, à l'est du Poizat au nord du plateau au dessus des Neyrolles dans le prolongement nord de la Combe de Léchaud.

 

Colliard c'est un bief qui coule au nord de la ferme pour rejoindre la Doye au niveau des Battoirs à l'ouest des Neyrolles.

 

Colliard c'est une tourbière qui prend naissance un peu plus au sud de la ferme et constitue le premier "chaînon" des tourbières de la Combe de Léchaud (voir la carte ci-dessous)

 

Colliard c'est un lieu-dit des Neyrolles qui représente un ensemble de fermes dans la montagne au-dessus du village.

 

Vous pouvez parcourir la montagne au-dessus des Neyrolles grâce au plan des sentiers des Neyrolles ci-dessous...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a eu jusqu'à 8 fermes recensées entre 1856 et 1911, avec 42 personnes qui y vivaient en 1856, 60 en 1901 et 45 en 1911, malheureusement, nous n'avons pas les noms de chaque ferme. Sur la carte ci-dessous, on en a recensé 7: Colliard bien sûr, les deux fermes de Mallebronde, Bernardin, La Béroude, le Frasse, Linod / La Tour

 

 

Colliard c'est aussi un... col !

 

Certains avancent une origine qui pourrait venir du patronyme Colliard, patois coliâ, coliu,  « mâle, bélier, taureau , vieux français couillard, couillaud, « homme viril, compagnon », ancien français couillard, « muni de testicules », de l´ancien français couiller, latin vulgaire *colea, latin coleus, « testicule ».

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoC3.html#colliard

 

De façon très prosaïque, c'est très probablement en raison de sa particularité géographique et hydrologique: 

 

Col, « passage de montagne », latin collum, « col, cime ». 

 

Coulée de terrain, terrain favorable aux éboulements, endroit où l´eau filtre, couloir (en montagne), pente rapide par laquelle on dévale le bois des hauteurs, mot régional colaz, « ravin en pente », coulière, « pièce de terre où coule un ruisseau », [Pégorier], patois coulâ, « couler », ancien français colais, coleis, colleis, couleis, coulis, coulleis, coullis, « coulant, qui coule, qui glisse », ancien français couleïce, « qui glisse », bas latin colorium, latin colare, « couler, filtrer ».

Ici a vécu...

 Famille FAVRE 

 

- Marie Hyacinthe FAVRE BRUYANT née le 4 août 1811 - Colliard

 

http://gw.geneanet.org/pertr1

 

- Charles François "Gustave" FAVRE né le 12 septembre 1898 aux Neyrolles (père: Jean François FAVRE né en 1862, mère: Marie Philomène COUTURIER née en 1865) marié à Augusta NIOGRET née en 1899 aux Neyrolles

 

- Renée FAVRE née en 1927 aux Neyrolles

- Denise FAVRE née en 1928

- Gisèle FAVRE née en 1934 à Nantua

 

 

 

 

Allez sur le site de cousain.fr
Pour un Retord Propre ².gif