46°07'09.5 N  5°37'13.1 E  

Mallebronde (Les Neyrolles) - 946 m

Mallebronde

(Malebronde ou Malbronde)

 

 

On parle de Mallebronde comme d'une seule entité alors qu'il s'agissait en fait de deux granges distantes de peu (voir ci-dessus) et situées au sud de la commune des Neyrolles (voir cadastre). Difficile d'imaginer qu'à proximité ce lieu nous ayons quasiment un point de jonction à mille mètres d'altitude entre quatre communes avec, outre la commune pré-citée, Brénod, Saint-Martin du Fresne et Nantua.

 

Géographiquement, on pourrait imaginer qu'il s'agit la queue nord de la Combe de Férirand qui viendrait mourrir entre le Golet du Brêt et le Golet aux Loups et qui se prolongerait malicieusement pour donner naissance au "Couloir de Mallebronde" qui termine sa course dans la vallée... au pied du Mont Cornet. Un beau clin d'oeil historique qui permet de relier le château du Montoux à la place forte du Mont Cornet.

 

Pour différentes raisons, dans la Combe de Férirand, les fermes s'y font rares, au nord de la combe, seule la Grange Neuve est restée debout, suivent les ruines du Fort et de Praz Guy qui ont joué un rôle important dans les Maquis de l'Ain. En continuant, le chemin, on peut rejoindre les Neyrolles par Colliard ou Nantua par la ferme des Monts d'Ain... Le passage à couvert via Mallebronde et la forêt de Combe noire pour rejoindre Nantua était un atout non négligeable pour les liaisons et la communication des Maquis de l'Ain.

 

(voir carte des sentiers des Neyrolles ci-dessous)

 

 

 

Par sa seule sonorité: Mallebronde !... fait résonner la mémoire d'un lieu magique et éternel et ce n'est pas un hasard si Delphine Arène signait quelques unes de ses belles feuilles de ce pseudonyme:

 

Françoise de Malbronde !

 

Dans le livre Légendes de la Bresse et du Bugey, Malbronde est le théatre d'apparition d'Hérode sous les traits du diable...

 

 

Quand à l'origine du mot Mallebronde, il viendrait de:

 

Mal: dont la qualité n´est pas bonne, ou qui constitue un danger, une gêne.

Français mauvais, du latin vulgaire malifatius, « qui est affecté d´un mauvais sort »

http://henrysuter.ch/glossaires/topoM0.html#mal

 

 

Bronde: feuilles et branches

  ou

Brande

- Français brande, « bruyère à balais » (Erica scoparia),

- bas latin branda, « bruyère »,

- ancien français brandey, brandoy, « champ de bruyères », ou

- ancien français brande, « embrasement, flamme », lieu défriché par le feu, voir Brand. 

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topoB4.html#brande

 

 

Ici a vécu...

 

 

 Famille DELOUILLE

 

- Jacqueline DELOUILLE (père Romain DELOUILLE, mère Antoinette GUILLOT) née le 9 janvier 1668 - Malebronde

 

Famille PELY

 

- Rolande PELY née en 1683 - Malebronde, décédée le 13 janvier 1742

- Hélène PELY née en 1683 - Malebronde décédée en 1753

 

Famille FAVRE

- Marius FAVRE (mère: FAVRE née à CHAMBLARD)

- Lucie FAVRE

 

Famille NIOGRET

 

Famille NEY

 

- Benoit NEY (fils de Guillaume NEY) x le 14 juin 1672 Suzanne BURDEYRON née à Chézery (fille de Pierre décédé en 1660) Granger de Mr Reydellet 

 

Pour un Retord Propre ².gif