Deschapoux (Hotonnes) - 1 110 m

Deschapoux

(Léchapoux, Le Déchapoux)

 

 

Cette ferme au sud des Plans d'Hotonnes et nord d'Hotonnes est située à l'est de celles du Geai et au nord de la Raie, de Morez et des Combettes sa Croix est juste au dessus sur le chemin qui rejoint les Plans d'Hotonnes.

 

On trouve les premières mentions sur cette ferme en 1776 sous l'appellation "Léchapoux" (cfr étymologie ci-dessous) puis en 1783, "le Deschapoux en la Rey". Sur les plans cadastraux "napoléoniens" elle faisait partie des granges de la Raie.

 

Ici a vécu...

 

Famille COLLET

 

- Romain COLLET

- Joseph COLLET

 

- Famille CHARPY

- "Marius" Camille Aristide CHARPY né le 4 avril 1899 à Hotonnes , décédé le 23 mars 1958 à Hotonnes, marié à Rose "Marguerite" Hélène BAILLY née en 1904 et décédée en 1985) voir mariage ci-dessous

- Roger CHARPY

 

 

 

 

 

 

 

ferme de Deschapoux 004.jpg
ferme de Deschapoux 004.jpg

Deschapoux 2015 04 22.jpg
Deschapoux 2015 04 22.jpg

ferme de Deschapoux 004.jpg
ferme de Deschapoux 004.jpg

1/2

Cette ferme a été un haut lieu des Maquis de l'Ain sur le secteur d'Hotonnes et une des seules à n'avoir été ni détruite, ni brulée... Elle est citée comme ayant été un des QG des Maquis de l'Ain par Heinz A. Eckert (alias Capitaine Evans, agent de l'Abwehr (service de renseignements de l'état-major allemand) dans la région en 1943 et 1944) dans son livre "Der Gefesselte Hahn" (Le Coq Enchainé).

 

Origine du nom:

 

Vient du gaulois calmis, terrain peu productif, le plus souvent en pré. Dans les Préalpes et les Alpes, pâturage en montagne, au-dessus de la limite des forêts, sommet engazonné, souvent d´accès difficile et de végétation maigre.

A Fribourg, pâturage près des sommets.

 

Noms dérivés du vieux français chaux, « lieu improductif »,

langue d´oïl chaux, « terre inculte », ou du

franco-provençal pluriel chaux, « montagne à sommet aplati » [von Wartburg] ; mot régional chau, chaux, « pâturage de montagne » [Pégorier] 

 

http://henrysuter.ch/glossaires/topo-ind-fullC.html#chapoux

 

 

 

 

 

Au dessus de la ferme une croix a até érigée en 1830 par Claude François PERRET et Claudine MORTBONTEMPS. 

 

Cliquez ici pour voir la Croix de Deschapoux.

 

 

Elle a été habitée par Romain COLLET, tailleur de Pierre à la Rivoire puis ensuite par son fils Joseph COLLET.

 

Son intérieur témoigne d'une discipline de vie et d'une organisation remarquable, jugez plutôt, tout est prévu, on s'attend presque à entendre le téléphone sonner...

Cette ferme a tenu un rôle très important dans les Maquis de l'Ain et a pu miraculeusement être sauvegardée. 

 

"En septembre 1943, le P.C. séjourne dans cette ferme, où une réunion rassemble Romans, des membres de l’État major de l' A.S. et des M.U.R..   Cette ferme constitue avec celles des Combettes, des Bergonnes, de Pré-carré et de Morez, le camp de Retord. Il est sous la responsabilité de Pierre Marcault ''Marco''. D'abord aux Combettes, puis aux Deschapoux, Marco va former chaque week end des Troupes spéciales insurrectionnelles (T.S.I.) au maniement des armes, des exposifs et des techniques de sabotage. Ces T.S.I. viennent de Lyon conduite par leur responsable Marin. Les effectifs grossissant, Grenoulaud prend en charge Morez. Après le différend avec Romans, Marco crée son Groupe Franc (G.F.) se fixe à la ferme du Rupt."

 

http://www.resistance-ain-jura.com/ferme-deschapoux.html

 

Marius Roche dans "Ma résistance, de la naissance du groupement Sud des maquis de l'Ain à la Libération" témoigne:

 

"Le 10 août, sur indication d’un nommé Din de Vouvray, Marcault dirige avec nous ce groupe sur la ferme de Morez. Ces fermes abandonnées, Morez, les Combettes, Deschapoux, Pré Carré, et les Bergonnes aux Plans d’Hotonnes formeront le camp du plateau de Retord commandé par Pierre Marcault.

 

Nous avons incorporé dix soldats polonais évadés des camps de prisonniers en Allemagne.

 

Nous sommes début août 1943, les Groupes Mobiles de Réserve (G.M.R. organe policier de Vichy) contrôlent et cernent les accès de cette région pendant quelques jours."

 

http://www.maquisdelain.org/docs/Marius-Roche-Ma-resistance-5.pdf

 

 

 

 

 

Pour un Retord Propre ².gif